Meer Terug naar website

Chercher

Offre: les plus récents

  • {{cartItem.Quantity > 1 ? cartItem.Quantity + "x" : ""}} {{cartItem.Product.Title}} {{cartItem.Frequency}} {{cartItem.Product.Title}} [Shop/General/Mini Shopping Cart/Quantity]: {{cartItem.Quantity}} {{cartItem.Quantity > 1 ? cartItem.Quantity + "x" : ""}} {{cartItem.Product.Title}} {{cartItem.Color}}
Total: {{NrOfProducts}} Produits Vers le panier
Aspects
financiers

Aspects Financiers

Corporate Governance

Van Gansewinkel est piloté par son Conseil d'administration sous la supervision du Conseil de surveillance, en accord avec les dispositions réglementaires du « structuuregime » néerlandais concernant la structure de management, telles que fixées par les articles 268:-274 du Livre 2 du Code civil néerlandais.

En vertu de la loi, toute compétence qui n'appartient pas au Conseil d'administration ni au Conseil de surveillance relève de l'Assemblée Générale des actionnaires de la société. En outre, le Conseil de surveillance est consulté pour toutes les questions importantes. Plus particulièrement, conformément au Code civil néerlandais et aux statuts de Van Gansewinkel, un certain nombre de décisions importantes sont soumises à l'approbation préalable du Conseil de surveillance.

Par ailleurs, au titre de la loi néerlandaise relative à l'administration et à la surveillance des organisations, les grandes entreprises privées telles que Van Gansewinkel doivent aboutir à une répartition équitable des sièges au Conseil d'administration comme au Conseil de surveillance. En particulier, au moins 30 % des sièges doivent être occupés par des hommes, et au moins 30 % par des femmes. S'agissant des postes qui seront à pourvoir à l'avenir au Conseil d'administration et au Conseil de surveillance, le Van Gansewinkel Groep entend respecter à la lettre les dispositions légales. Plusieurs raisons pragmatiques – au rang desquelles des critères de sélection précis et la disponibilité de candidats éligibles – peuvent influencer la répartition équitable des sièges.

Le Conseil de surveillance se réunit au minimum quatre fois par an – et plus souvent si nécessaire. On a compté davantage de réunions de concertation en 2015, en raison notamment du refinancement de la société. Le Conseil de surveillance est constitué et nommé conformément aux dispositions du Code civil néerlandais.

Gestion des risques

Van Gansewinkel propose à ses clients des solutions de qualité pour toutes sortes de problématiques concernant les déchets et l'environnement. Ce service est fondé sur la connaissance des processus d'entreprise et de l'utilisation des matériaux des clients à divers stades du processus de production et de consommation, sur la maîtrise de la législation et de la réglementation concernées, ainsi que sur notre capacité de permettre au client de satisfaire entièrement à ses responsabilités légales. Nous nous impliquons ainsi dans tous les processus de nos clients. C'est ainsi que nous réussissons à offrir une seconde vie aux déchets sous forme de matières premières ou à leur donner une application utile en les convertissant en énergie durable.

La réalisation de cette stratégie implique que nous assumions des risques qui relèvent des activités entrepreneuriales. Dans ce cadre, nous recherchons un équilibre entre rendement et risques, et nous évaluons en permanence les domaines dans lesquels ces risques peuvent se transformer en opportunités. Van Gansewinkel distingue deux niveaux de gestion des risques : la gestion des risques stratégiques propres à l'entreprise et la gestion des risques opérationnels. Pour plus de détails, nous renvoyons le lecteur à notre Rapport annuel.

Chiffres-clés

Consultez nos statistiques financières dans notre Rapport annuel. Pour découvrir nos chiffres relatifs à nos objectifs en matière de développement durable, nous invitons le lecteur à consulter notre Rapport relatif au développement durable.