Meer Terug naar website

Chercher

Offre: les plus récents

  • {{cartItem.Quantity > 1 ? cartItem.Quantity + "x" : ""}} {{cartItem.Product.Title}} {{cartItem.Frequency}} {{cartItem.Product.Title}} [Shop/General/Mini Shopping Cart/Quantity]: {{cartItem.Quantity}} {{cartItem.Quantity > 1 ? cartItem.Quantity + "x" : ""}} {{cartItem.Product.Title}} {{cartItem.Color}}
Total: {{NrOfProducts}} Produits Vers le panier

Recydel rouvre son site avec de nouveaux bureaux

13 mars 2017

Coolrec, la filiale de Renewi, a rouvert son établissement Recydel en Wallonie avec des bureaux flambants neufs. Sur le site, dans la province de Liège, le recycleur de DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) transforme des appareils électriques et électroniques qui ne sont plus utilisables en matières secondaires de haute qualité. Ainsi, sur une base annuelle, ce sont quelques 25 000 tonnes de métaux et 13 000 tonnes de plastique qui sont concernées. Recydel a été aujourd'hui officiellement rouvert par Jean-Claude Marcourt, Vice-président du gouvernement et Ministre wallon de l'Economie, de l'Industrie, de l'Innovation et du Numérique et par Arjen Wittekoek, directeur de Coolrec.

Le site Recydel en Wallonie traite des appareils électroniques et électriques ainsi que des réfrigérateurs mis au rebut, ceci sur la base d'un processus en trois étapes. « Les appareils concernés sont d'abord aiguillés vers ce que l'on appelle la ligne de dépollution où on les débarrasse de l'ensemble des substances nocives qu'ils contiennent tels que les liquides de refroidissement dans les réfrigérateurs, ou les piles et batteries se trouvant dans les appareils électroniques. Puis, l'ensemble des câbles sont retirés et les appareils électroniques sont traités sur la ligne des produits bruns tandis que les réfrigérateurs sont traités séparément sur la ligne des produits blancs » indique Arjen Wittekoek, le directeur de Coolrec. « Grâce à un processus de déchiquetage et de tri intensifs, nous parvenons à obtenir des flux de matières premières très propres. Les plastiques sont transformés en nouvelles matières premières sur un autre site de Coolrec. Nous vendons le fer et l'aluminium à l'industrie et l'ensemble des métaux nobles sont confiés à une entreprise de traitement externe qui réalise un tri minutieux. Coolrec n'est donc pas qu'une entreprise traitant les DEEE, c’est aussi un fournisseur important de matières premières secondaires, c'est-à-dire un acteur de l'économie circulaire. »

Emploi
Chez Coolrec, l'innovation sociale fait l'objet d'une attention toute particulière. « Coolrec veut améliorer la chaîne de façon continue. Ceci va plus loin que le seul traitement d'appareils dont on se débarrasse Notre organisation s'investit pour cela tant au niveau de l'économie circulaire qu'en matière d'innovation sociale. Une composante de cette approche est la création d'emplois en Wallonie avec un focus sur les personnes éprouvant des difficultés à (ré)intégrer le marché du travail » explique Wittekoek. « Sur les plus de 60 employés travaillant chez Recydel, 15 sont dans ce cas. Sur l'ensemble de nos employés, 19 % des personnes que nous avons embauchées sont dites défavorisées sur le marché du travail. »

Recyclage de haute qualité et innovation
Coolrec assure un recyclage de haute qualité des DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) et transforme les appareils électriques et produits électroniques en plastiques, métaux et autres matières premières de grande qualité. Les produits avec lesquels Recydel obtient ses matières premières sont, entre autres, les écrans, les réfrigérateurs, le matériel informatique ainsi que les (petits) appareils électroménagers. Wittekoek précise: « Les appareils jetés se composent en grande partie de matériaux ayant encore une grande valeur. En ayant recours à des techniques innovantes, nous sommes capables de récupérer des matériaux spécifiques pour pouvoir les réutiliser comme matières premières dans la fabrication de nouveaux produits. Cette approche circulaire et l'objectif visé dans ce cadre permettent, par exemple, de livrer le plastique récupéré dans les réfrigérateurs n'étant plus utilisés afin de produire de nouveaux réfrigérateurs. En outre, en récupérant ces matériaux de valeur, nous participons à une réduction directe de la production de CO2 et contribuons donc, de cette manière, aux objectifs de durabilité de nos commanditaires. Grâce notamment à la collaboration avec CRM (Centre de Recherches Métallurgiques), Coolrec travaille activement à une amélioration continue de la qualité des matières premières secondaires. »